Traduire ?

Térèz Léotin

p. 225-226

Citer cet article

Référence papier

Térèz Léotin, « Traduire ? », Chemins critiques, Vol 6, nº 1 | 2017, 225-226.

Référence électronique

Térèz Léotin, « Traduire ? », Chemins critiques [En ligne], Vol 6, nº 1 | 2017, mis en ligne le 05 avril 2018, consulté le 19 janvier 2018. URL : http://www.cheminscritiques.org/407

Selon le dictionnaire, la traduction est le fait de faire passer un texte original rédigé dans une langue (« langue source », ou « langue de dé­part ») à un texte rédigé dans une autre langue (« langue cible », ou « langue d’arrivée »). Elle met en relation au moins deux langues et deux cultures et parfois deux époques. Toute tra­duction consiste à transposer un texte d’une langue à une autre. Le concept de traduction repose depuis longtemps sur le respect de l’original, la fidélité à l’esprit de l’auteur. Elle comporte obligatoirement un certain degré d’équivalence. La traduction, nous le savons, consiste à traduire des idées exprimées d’une langue vers une autre. Le texte « source » est donc le texte à traduire, et le texte « cible » est celui dans lequel la traduction sera réalisée. Il est admis que la langue cible doit être la langue maternelle du traducteur.

Traduire implique une maîtrise des deux langues au moins, mais aussi l’accès au texte original qu’il vaudrait mieux tradu...

Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International