Quand la race croise le genre : le fondement des sociétés antillaises

Stéphanie Mulot

p. 147-161

Citer cet article

Référence papier

Stéphanie Mulot, « Quand la race croise le genre : le fondement des sociétés antillaises  », Chemins critiques, Vol 6, nº 1 | 2017, 147-161.

Référence électronique

Stéphanie Mulot, « Quand la race croise le genre : le fondement des sociétés antillaises  », Chemins critiques [En ligne], Vol 6, nº 1 | 2017, mis en ligne le 05 avril 2018, consulté le 19 janvier 2018. URL : http://www.cheminscritiques.org/387

Je travaille sur les sociétés de la Guadeloupe et de la Martinique depuis une vingtaine d’années. Mon cheminement scientifique s’est d’abord développé à par­tir de mon expérience personnelle, l’absence dans ma vie de mon père guadelou­péen, qui m’a conduite à réaliser une thèse d’anthropologie à l’EHESS intitulée Je suis la mère, je suis le père : l’énigme matrifocale (Mulot, 2000). J’y interrogeais les liens familiaux et conjugaux aux Antilles, souvent centralisés sur le personnage maternel, qui rendaient plus secondaires et subalternes les relations au père. J’ai ainsi été amenée à déconstruire la notion de matrifocalité si souvent utilisée pour décrire les familles antillaises et caribéennes et à analyser la construction sociale des identités sexuelles, des fonctions parentales et du genre aux Antilles. Com­ment devient-on et apprend-on à être un homme, un père, une femme, une mère, une fille, un fils, une sœur, un frère lorsque l’on grandit aux Antilles ? Pour com­prendre la faç...

1 Dans la mythologie grecque, Métis était fille d’Océan et Téthys et incarnait l’intelligence rusée.

2 Sur ce point voir Mulot, 2013, p. 207‑208 ; Dorlin, 2010, p. 69‑79 et Dorlin et Parisse, 2006, p. 95‑105.

3 Le mot signare (du portugais senhora) désigne d’abord dans les comptoirs portugais du Sénégal puis à Gorée et à Saint-Louis, du XVe au milieu du

4 L’expression est empruntée à Condorcet (1970), « Ils rendent la nature complice du crime d’inégalité poli­tique », citée dans J. L. Bonniol, 2011, p

5 J’emprunte cette notion à Elisabeth Cunin (2001), qui développe la notion de compétence métisse, pour le cas du métissage à Carthagène, Colombie.

Stéphanie Mulot

Université Toulouse Jean Jaurès

Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International